Thierrym - le 12 décembre 2009

Pour commencer j'aimerais indiquer au lecteur de ce site que je n'ai pas la prétention de prouver quoi que ce soit, n'étant ni médecin, ni biologiste, ni ne travaillant dans un quelconque office lié à la santé. Non je suis simplement un homme qui se pose des questions et qui tente de trouver des réponses.

Souvenez-vous les titres alarmistes concernant le SRAS de la part de l'OMS. C'était en 2002-2005 : SRAS selon Wikipedia
Dans la presse, dans les communiqués de l'OMS, on avait l'impression que cette épidémie aller ravager toute la terre avec des millions de mort. Selon le site ci-dessus il y a eu au total dans le monde : 6903 cas recensés, dont 495 décès, et 2885 rémissions.

Tant d'énergie et d'argent a été dépensés par les différents acteurs pour informer, ou désinformer....
Avez-vous déjà songé aux nombres de morts liés à l'alcool dans le monde et par année ?
Que dire des décès liés aux drogues ?
Et la route, comparez par rapport à votre pays.... ici en Suisse la route tue chaque année en moyenne 500 personnes, plus de 1500 personnes auront des séquelles à vie !
Et enfin connaît-on le nombre de décès liés à la grippe saisonnière ? Le chiffre de 500 décès en Suisse est aussi atteint chaque année

Bon continuons, une fois l'alerte SRAS passée, voilà t-y pas qu'une nouvelle alerte est lancée : La grippe aviaire appelé ensuite la H5N1. Elle est apparue en
Pour en savoir plus consulter Wikipedia. Cette épidémie, ici on commence à parler de pandémie, est apparut fin 2004 pour atteindre son paroxysme en 2006

Voyons un peu ce que veux dire épidémie, (Une épidémie désigne l'augmentation rapide de l'incidence d'une pathologie en un lieu donné sur un moment donné, sans forcément comporter une notion de contagiosité. En pratique, ce terme est très souvent utilisé à propos d'une maladie infectieuse contagieuse (mais aussi pour l'obésité, la fracture du col du fémur, ...))
et pandémie (Une pandémie (du grec ancien πν / pãn (tous) et δμος / dễmos (peuple)) est une épidémie touchant une part exceptionnellement importante de la population et présente sur une large zone géographique)

Revenons à la H5N1 appelée grippe aviaire puisqu'elle était extrêmement virulente pour les volatiles, cette grippe qui a défrayé la chronique pendant plus de 2 ans et été à la une de tous les journaux télévisés, sur internet et dans tous les quotidiens, elle a atteint les humains de la manière suivante : 436 cas depuis 2004 dont 262 décès. Par contre cette grippe a tué quelques millions de volatiles.
Vous souvenez-vous des mesures prisent : Le confinement des animaux domestiques et plus particulièrement des poules, dindes, etc. pendant les périodes de migration des oiseaux sauvages. Vous souvenez-vous des directives dans les aéroports, des directives données dans les écoles pour les enfants. Vous souvenez vous du climat de peur véhiculé par les médias, peut-être ou à cause de l'OMS. On nous prédisait déjà des milliers de morts voir plus dans chaque pays. L'OMS et les sociétés pharmaceutiques ont obtenu des crédits pharaoniques en vue de produire des vaccins, de la est né le maintenant célèbre Tamiflu.

C'est très paradoxal dans notre société où l'espérance de vie ne cesse d'augmenter, cette peur de se voir emporté par une maladie contagieuse. Il est vrai que nos familles sont de plus en plus petites, nous ne faisons en moyenne et dans les pays industrialisés plus que 2 enfants. Nous sommes tant occupés par nos différentes activités que nous ne pouvons plus nous permettre de tomber malade, et puis les frais liés à la santé sont si onéreux !

Trêve de bavardages, j'en viens au sujet qui nous touche tous directement depuis le mois d'avril 2009. Après les oiseaux voici maintenant qu'une nouvelle grippe en provenance des cochons mexicains qui s'en va dare-dare coloniser le monde. Ce nouveau virus s'appellera soit grippe aviaire, soit grippe A ou encore grippe H1N1. Voyons ce qu'en dit Wikipedia : Grippe H1N1, vous constaterez qu'au fil des années les articles s'étoffent comme la peur que l'on fait véhiculer dans le monde entier. En fait, la première contagion provient des médias qui permet d'abord de transmettre la peur aux populations, puis l'OMS s'y met aussi, et ceci certainement dans le but d'obtenir des crédits affolants, qui disent-ils seront utilisés pour trouver et fabriquer des vaccins.

A partir de là je vais vous assainir d'une quantité de lien sur tout ce qui s'est dit (du moins par les médecins dissidents), ceux qui n'acceptent pas les thèses véhiculés par les gouvernements ni leurs débauches d'énergie ni ne cèdent à la peur véhiculée par les médias.
Beaucoup d'information se recoupent, mais je conseille à celle ou celui qui s'y intéresse de tout regarder, et oui cela fera quelques longues heures de lecture, ou à regarder des vidéos.  Mais bon cela sera moins de temps passé à ce faire avachir par la TV. Vous verrez à quels points cela diffère des versions officielles et alarmistes que l'on peut entendre dans le monde entier par ces médias qui semblent bien être à la solde des gouvernements et surtout du fric !
Bonne lecture, écoute et  bon visionnement des vidéos.

Dossier 1 : Celui mis en ligne par Jean-Pierre Petit , pardonnez-moi, la majorité des liens sont relatifs à la France, mais je pense qu'on peut très bien faire le parallèle avec la situation des autres pays.

Dossier 2 : Celui du docteur Marc Girard (France)

Dossier 3 : Celui du docteur Jean-Jacques Crêvecoeur ou celui-ci (du Québec)

Dossier 4 :  Celui du docteur Pierre Schnock (de Belgique) ou celui-ci ou encore celui-ci

Enfin un autre site qui contient lui aussi toute un tas de lien, toujours en relation ave ce sujet.

Vous conviendrez que toutes ces informations déstabilisent.... non ? En tous les cas, moi je ne me ferai pas vacciner.

Thierrym - 12.12.2009